Vous êtes ici : Accueil > ACTIONS ET PROJETS > Le journal du collège > Fleuriste

Fleuriste

Fleuriste

Le fleuriste n ’est pas seulement un commerçant qui vend des fleurs, c’est aussi à sa manière un " artiste ". Son savoir-faire s’exerce en toute saison et pour toutes les circonstances de la vie : réception, rendez-vous, fête, baptême, mariage, anniversaire, décès ...

Intermédiaire entre l’horticulteur et le client, le fleuriste salarié ou artisan travaille dans le commerce d’agrément.

Le fleuriste est amené à remplir des fonctions à la fois techniques, artistiques et commerciales.

Entretien, arrosage, coupe, nettoyage, préparation, vase, bouquet, compositions, vitrines, fleurs et arbustes en pot, sont le quotidien du fleuriste, cisailles, sécateurs et autres pique-fleurs sont les outils de son art.

Études

Les formations sont les suivantes :
- CAP fleuriste : diplôme de référence pour commencer comme fleuriste,
- BAC pro production horticole, spécialité production florale,
- BAC pro conseil-vente en produit de jardin ,
- BP fleuriste : s’adresse à des personne déjà engagées dans la vie active et qui veulent se professionnaliser,
- BTSA productions horticoles : qualification plus élevée qui s’adresse à des responsables ou grossistes en horticulture,
- BTSA technico-commercial champ professionnel jardin et végétaux d’ornement : responsabilités en distribution et jardinerie.

Évolution

D’employé, le fleuriste peut devenir responsable d’un rayon floral en jardinerie ou en grande surface. Il peut aussi se spécialiser dans la vente de graines.
Autre évolution possible : la création ou la reprise d’un fond de commerce et devenir patron et propriétaire d’un magasin de fleurs.

Salaire

Le salaire brut mensuel d’un fleuriste salarié débutant titulaire du CAP est de l’ordre SMIC (1458 euro brut mensuel).....
A son compte un fleuriste au commerce bien placé peut dégager des revenus allant de 2000 a 4000 euros par mois.