Vous êtes ici : Accueil > ACTIONS ET PROJETS > Le journal du collège > Détective privé
Publié : 10 juin 2015

Détective privé

Détective privé

La recherche de personnes disparues est encore d’actualité dans le métier.
Une carte professionnelle est délivrée par la coordination nationale des détectives à ceux qui justifient d’un an d’expérience.

Un détective peut accepter ou refuser une mission sans être obligé de se justifier. A la fin de chaque mission, il rédige un rapport détaillé et circonstancié. Ce document est recevable en justice devant tous tribunaux et juridictions comme élément constitutif de preuve.

Patience, endurance, pugnacité sont des qualités indispensables pour exercer ce métier. Mais un détective doit également savoir être discret, avoir le sens des relations, inspirer de la confiance.

Un permis moto est souhaitable et le permis voiture indispensable. L’anglais courant est nécessaire.

Études

Pour être détective privé, il faut obtenir un CQP (certificat de qualification professionnelle) :

- CQP enquêteur titre certifié de directeur d’enquête de niveau 3 (bac+2) ESARP

- CQP agent de recherches privées et titre certifié de détective de niveau 3 (bac+2) IFAR

Ces diplômes sont homologués et inscrits au RNCP

- licences professionnelles (bac+3 à l’université) : agent de recherches privées Paris 2 ; sécurité des biens et des personnes, mention enquêtes privées Nîmes.

Salaire :

Le salaire d’un détective privé employé dans une agence, à ses débuts, tourne autour de 1 500€ + primes. Il peut augmenter avec l’expérience en fonction de l’importance de la clientèle et des affaires traitées.

Voir en ligne : détective privé