Vous êtes ici : Accueil > ACTIONS ET PROJETS > Le journal du collège > zoologiste
Publié : 14 mai 2015

zoologiste

Zoologiste

Le zoologiste est un spécialiste des animaux, de leur organisme et de leurs modes de vie. Il est souvent expert d’une classe d’animaux (mammifères, reptiles…) ou d’un comportement (reproduction, alimentation…). En général, il est aussi enseignant-chercheur.

Description métier

Le zoologiste travaille à la croisée de plusieurs secteurs et disciplines : agriculture, environnement, aquaculture, écologie, anatomie comparée… Qu’il dresse l’inventaire de la faune d’un territoire donné ou qu’il procède au recensement de diverses espèces, le zoologiste travaille d’abord sur le terrain, puis en laboratoire.

Il capture parfois des spécimens pour les étudier en laboratoire ou les filmer.

En laboratoire, le zoologiste fait des expérimentations de substances nouvelles destinées à l’industrie pharmaceutique, alimente et assure la maintenance de bases de données informatisées, crée des répertoires et rédige des rapports pour alimenter des publications scientifiques.

Dans un parc zoologique, le zoologiste a un rôle d’information important auprès du public. Pour des musées, il rédige des documents didactiques.

Le zoologiste ne travaille jamais seul, mais toujours au sein d’une équipe de spécialistes proches de sa discipline : vétérinaires, chimistes, ingénieurs forestiers, botanistes…

Études

Pour devenir zoologiste, un master (bac + 5) constitue le bagage minimum. Exemples :

master pro génie biologique option production animale et ingénierie zootechnique (Rennes 1)
master pro biologie de la reproduction (Tours)
master pro chimie et applications au vivant (Évry)
master pro éthologie appliquée (Paris 13),
master sciences de la Terre et environnement, écologie - Biodiversité et écosystèmes continentaux (Bordeaux).

Les qualifications professionnelles des zoologistes impliquent donc de longues études, en université de sciences (sciences du vivant, de la nature et de la vie), en école vétérinaire ou en école d’ingénieurs spécialisée (biologie, élevage, zootechnie…).

Après un master de recherche, les étudiants ont tout intérêt à préparer un doctorat en zoologie (bac + 8) dans l’une des nombreuses spécialisations. Coordonnées des universités sur le site du ministère de l’Enseignement supérieur.

On peut par ailleurs envisager une formation en école d’ingénieurs spécialisée en biologie, biochimie, biotechnologie, océanologie, voire agronomie.

À noter : les écoles vétérinaires présentent des certificats (CEAV) et des spécialisations (DESV) susceptibles d’intéresser de futurs zoologistes

Salaires

Entre 2 000 € et 2 500 € brut par mois pour un jeune chargé de recherche salarié du CNRS.
Les autres salaires dépendent beaucoup du poste occupé et de l’organisme employeur.

Voir en ligne : zoologiste